∼∼

Le mardi 12 juillet 2022, la Gironde est en passe de subir deux feux de forêt particulièrement importants, tant par leur simultanéité que leurs conséqu ences. En effet, un premier se déclare aux alentours de Landiras dans le Sud du département, tandis qu’un deuxième débute dans la commune de La-Teste-de-Buch, à proximité d’Arcachon. Ces feux combinés rendent la tâche particulièrement difficile aux pompiers, qui doivent se déployer en même temps sur deux fronts distincts.

L’ampleur est sans précédent au sein du département et nécessite l’intervention continue de plus de 3000 sapeurs-pompiers au pic de la crise. Parmi eux, 1500 proviennent de l’ensemble de la France pour venir en aide au Service Départementale d’Incendie et de Secours de la Gironde (SDIS33). En effet, on retrouve près de 60 départements représentés, mais également des forces militaires telles que les pompiers de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) ou ceux de la Base Aérienne 120 basée à Cazaux. Également, il est important de relever la présence de soldats du feu venus de Genève. En plus de ces renforts humains importants, on dénombre également plusieurs appuis aériens tels que des Canadairs de type « Dash » et des hélicoptères bombardiers d’eau qui permettent une action de grande envergure. L’Union Européenne, au travers du Mécanisme Européen de Protection Civile (MEPC) est également intervenue en mobilisant des moyens aériens Italiens et Grecs.

Au total, plus de 20 800 hectares de pinèdes sont partis en fumée, nécessitant l’évacuation de près de 36 750 personnes. La Protection Civile de Gironde – renforcée par la suite par la Fédération Nationale de Protection Civile ainsi que de plusieurs départements – a été mobilisée dès le 13 juillet afin de venir en aide aux services de l’État pour accueillir et soutenir les personnes impliquées par les évacuations, notamment au travers de Centres d’Hébergement d’Urgence. En effet, dès les premiers jours, nos équipes en ont installé dans les communes de Belin-Beliet et de Villandraut. Le 16 juillet, plus d’une vingtaine de secouristes y étaient présents permettant d’accueillir près de 60 personnes sinistrées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par la suite, la Protection Civile de Gironde – dont l’Antenne de Talence fait partie – a été missionnée, en lien avec les forces de sécurité intérieure telles que la Gendarmerie, afin de contribuer à l’évacuation sanitaire des personnes n’ayant pas la possibilité de le faire seule.

 

Nos équipes étaient présentes pour l’évacuation des villes d’Hostens, de Le Tuzan ou encore de Cabanac-et-Villagrains. Assurément, plus de 40 secouristes ont été engagés sur ces missions, afin d’évacuer les personnes sinistrées à mobilité réduite, les résidents de l’EHPAD de Saint-Symphorien ou encore pour prendre en charge des victimes présentes dans les zones d’évacuations. Nous avons pu mobiliser, de façon simultanée, 8 véhicules de premiers secours à personnes (VPSP) ainsi qu’un TRM.

Le Président du Sénat, Monsieur Gérard Larcher, est venu saluer nos équipes mobilisées sur le Poste de Commandement du secteur de Landiras le 17 juillet. Par la suite, en lien avec les nombreux services de l’État mobilisés sur ce sinistre, la Protection Civile de Gironde est restée engagé afin de procéder à la réintégration à domicile des personnes préalablement évacuées.

L’Antenne de Talence souhaite saluer l’engagement exemplaire, de jour comme de nuit, de l’ensemble de ses bénévoles, que ce soit au niveau du commandement, comme celui du terrain.

 

Crédit photo : Protection Civile de Gironde – Lucas LEGAILLARD et Protection Civile de Gironde – Antenne de Talence, tous droits réservés.